Le Salé

Steaks au poivre

IMG_4065

Une recette pour faire cuire un steak? Et pourquoi pas vous donner le mode d’emploi pour préparer des oeufs au plat, tant qu’on y est? Non, je suis sûre que vous faites ça très bien! Serais-je alors en mal d’inspiration, en quête d’une recette à publier à tout prix…Non plus. C’est juste que les doigts de mes 2 mains ne suffisent plus à compter le nombre de fois où j’ai mangé des steaks au poivre au restaurant qui n’en avaient que le nom! Servi avec une sauce au poivre industrielle, ou avec du poivre vert en saumure… Beurk!  Pour moi, celui-ci, c’est LE steak au poivre, le seul, l’unique, celui avec lequel ma Mômôm m’a si souvent régalée! Quand vous l’aurez goûté, gageons que vous n’en commanderez plus au restaurant…! Et si vous le connaissez déjà, ce sera l’occasion d’en refaire…

La recette:

  • 1 pavé de boeuf par personne (rumsteak ou filet)
  • 1 brique de crème fraîche semi-épaisse légère (ou pas…)
  • 5 cl de cognac ou d’armagnac
  • du poivre noir concassé (Mignonette)
  • sel

Sortez la viande du réfrigérateur 15 minutes à l’avance.

Verser la mignonette dans une assiette, et « panez » les pavés sur toutes les faces.

Faites chauffer un peu d’huile et de beurre dans une poêle, et saisissez les pavés à feu vif 2-3 minutes de chaque côté. Versez le cognac et flambez, puis réservez la viande dans une assiette, salez et couvrez-la de papier aluminium.

Baissez le feu, ajoutez la crème, le sel et remuez pour récupérez tous les sucs de cuisson. Puis remettez les pavés dans la sauce avec le jus qu’ils ont rendu, et retournez-les pour bien les napper. Laissez réchauffer la viande 1 à 2 minutes.

Servez sans attendre, et régalez-vous! Attention, ça pique!

L'ailleurs·Le Salé

Le tigre qui pleure

IMG_3964

Mais qu’est-ce donc que ce « Tigre qui pleure »? C’est un plat typique de la cuisine thaïlandaise, qui se compose d’une simple pièce de boeuf marinée, puis grillée, et servie avec une sauce très relevée. La légende veut que lorsque le tigre goûta ce plat, la viande était si bonne qu’il en pleura… A moins que ce ne soit le feu des piments qui lui fît verser des larmes…

J’ai réalisé ce plat pour la première fois il y a peu de temps grâce au blog de Chinois Chez Moi, et c’était déjà une vraie merveille. Cette fois-ci, je l’ai fait un peu différemment, en glanant des recettes à droite à gauche sur le net. Voilà ce que ça donne…

La recette:

  • 150 de viande de boeuf par personne (j’ai choisi de la hampe)

Pour la marinade:

  • 2 càs de sauce soja
  • 1 càs de sauce poisson
  • 1 càs de sauce d’huître
  • 1 càs de Cognac ou d’Armagnac
  • quelques brins de coriandre fraîche

Pour la sauce piquante:

  • 5 cl de sauce poisson
  • 5 cl d’eau
  • le jus de 2 citrons verts
  • 1 càs de sucre de palme râpé ou de sucre roux
  • 2 càs de riz thaï
  • 1 échalote hachée
  • 3 ou 4 petits piments rouges hachés
  • 2 tiges de cébettes hachées

Rassemblez tous les éléments de la marinade et recouvrez-en la ou les pièces de boeuf entières. Couvrez et laissez marinez au minimum 1 heure au frais.

Préparez le rice powder: torréfiez 2 càs de riz thaï dans une poêle à sec, en remuant sans cesse, jusqu’à ce qu’il devienne brun clair, et réduisez-le en poudre dans un petit hachoir.

Dans un bol, réunissez la sauce poisson, l’eau, le jus des citrons verts, le sucre de palme, l’échalote et les piments rouges hachés, la cébette. Mélangez et ajoutez le rice powder.

Grillez la viande dans une poêle à sec, 2-3 minutes de chaque côté si comme moi vous l’aimez saignante. Débarrassez  la viande dans une assiette et laissez-la reposer quelques minutes sous une feuille d’aluminium.

Coupez la viande en lamelles d’1 cm environ, et parsemez de coriandre fraîche. Pour la dégustation, il suffit de tremper les morceaux dans la sauce piquante. Vous pouvez accompagner ce plat de riz gluant ou thaï, par exemple. Personnellement, je l’ai servi avec une salade  composée de salade verte, tomates cerises, échalote et ail hachés, et quelques feuilles de menthe.

Un vrai régal très très relevé.