Tag Archives: Dessert

Carrot Cake

11 Mar

photo (5)

– Des légumes dans le gâteau, beurk…

– Ben quoi, 5 fruits et légumes par jour qu’ils disent! Mais si tu préfères, je peux faire des carottes bouillies?!

– …

– Je peux goûter le gâteau aux carottes?

– Ça me ferait très plaisir! Alors?

– C’est bon!!! Je peux en reprendre?!

– Of course, honey pie…

Le plus difficile en cuisine, c’est souvent de faire bouger les lignes, de parvenir à faire goûter un produit inconnu, faire découvrir des saveurs nouvelles, des associations improbables… Alors pour nous un Carrot Cake, ça n’a rien d’un O.V.N.I culinaire mais pour nos chérubins (de plus en plus difficiles ou c’est moi?), autant dire que c’est au mieux un A.S.N.I (Aliment Suspect Non Identifié), au pire une expérience dangereuse qui devrait faire l’objet d’une entente préalable, voire d’une prime de risque… Mais au final, les carottes dans le gâteau ç’est quand même plus sympa que les carottes Vichy…

– Tu pourras en faire un pour mon anniversaire?

Et voilà comment on les fait marcher à la carotte… (Là, je fanfaronne, mais ça marche pas à tous les coups!)

La recette: 

Ici, le Carrot Cake est volontairement servi sans glaçage, ce qui serait un sacrilège pour nos amis anglo-saxons, mais moi zaime pas le glaçage (oups…). Et comme il n’existe pas UN mais DES Carrot Cakes,voici ma version:

  • 350 g de carottes râpées
  • 200 g de farine
  • 100 g de noisettes entières réduites en poudre
  • 4 oeufs
  • 200 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 50 g d’huile de noisette
  • 1 càc de cannelle moulue (de Ceylan)
  • 1 càc de gingembre moulu
  • le zeste et le jus d’une orange non traitée

Préchauffez le four à 180 °C.

Prélevez le zeste de l’orange et pressez-la. Arrosez les carottes avec le jus d’orange, ajoutez le zeste et mélangez.

Blanchissez les oeufs et le sucre. Mélangez la farine, la levure et les épices et incorporez l’ensemble au mélange oeuf-sucre.

Ajoutez l’huile de noisette et mélangez bien. Puis ajoutez les carottes,  les noisettes en poudre et mélangez bien.

Beurrez un moule ( ici 22 x 22 cm), versez et enfournez pour 45 minutes.

La pointe du couteau ressort sèche, c’est prêt.

 

 

Coings rôtis aux épices, brisures de spéculoos

20 Nov

Le coing et sa saveur aigre-douce s’accorde particulièrement bien à la douceur suave du miel et aux épices qui le subliment. Une cuisson lente au four, un arrosage régulier pour un résultat aux saveurs orientales et légèrement acidulées. A nos casseroles…

La recette:

– 3 coings
– 1 bol d’eau tiède
– 3 cuillères à café de miel
– 1 cuillère à café de mélange d’épices à compote : cannelle, vanille, cardamome, badiane ( à défaut, on peut utiliser du 4 épices)
– 1/2 gousse de vanille égrainée
– 10 spéculoos
– un peu de beurre

Préchauffer le four à 180°C.

Laver les coings, les couper en deux et retirer les parties dures du fruit.

Mélanger toutes les épices, l’eau et le miel.

Déposer les coings dans un plat allant au four, côté peau vers le haut.

Les arroser avec l’eau, le miel et les épices, et mettre une petite noisette de beurre sur chaque coing.

Enfourner pour 1 heure environ, en arrosant régulièrement les fruits, et en les retournant de temps en temps. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, la chair doit être fondante.
Rajouter un peu d’eau en cours de cuisson si nécessaire.

Broyer les spéculoos grossièrement et en saupoudrer les coings au moment du dressage.

Ce dessert se déguste tiède de préférence et se marie à merveille avec une boule de glace vanille.

%d blogueurs aiment cette page :