L'ailleurs·Le Sucré

Carrot Cake

photo (5)

– Des légumes dans le gâteau, beurk…

– Ben quoi, 5 fruits et légumes par jour qu’ils disent! Mais si tu préfères, je peux faire des carottes bouillies?!

– …

– Je peux goûter le gâteau aux carottes?

– Ça me ferait très plaisir! Alors?

– C’est bon!!! Je peux en reprendre?!

– Of course, honey pie…

Le plus difficile en cuisine, c’est souvent de faire bouger les lignes, de parvenir à faire goûter un produit inconnu, faire découvrir des saveurs nouvelles, des associations improbables… Alors pour nous un Carrot Cake, ça n’a rien d’un O.V.N.I culinaire mais pour nos chérubins (de plus en plus difficiles ou c’est moi?), autant dire que c’est au mieux un A.S.N.I (Aliment Suspect Non Identifié), au pire une expérience dangereuse qui devrait faire l’objet d’une entente préalable, voire d’une prime de risque… Mais au final, les carottes dans le gâteau ç’est quand même plus sympa que les carottes Vichy…

– Tu pourras en faire un pour mon anniversaire?

Et voilà comment on les fait marcher à la carotte… (Là, je fanfaronne, mais ça marche pas à tous les coups!)

La recette: 

Ici, le Carrot Cake est volontairement servi sans glaçage, ce qui serait un sacrilège pour nos amis anglo-saxons, mais moi zaime pas le glaçage (oups…). Et comme il n’existe pas UN mais DES Carrot Cakes,voici ma version:

  • 350 g de carottes râpées
  • 200 g de farine
  • 100 g de noisettes entières réduites en poudre
  • 4 oeufs
  • 200 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 50 g d’huile de noisette
  • 1 càc de cannelle moulue (de Ceylan)
  • 1 càc de gingembre moulu
  • le zeste et le jus d’une orange non traitée

Préchauffez le four à 180 °C.

Prélevez le zeste de l’orange et pressez-la. Arrosez les carottes avec le jus d’orange, ajoutez le zeste et mélangez.

Blanchissez les oeufs et le sucre. Mélangez la farine, la levure et les épices et incorporez l’ensemble au mélange oeuf-sucre.

Ajoutez l’huile de noisette et mélangez bien. Puis ajoutez les carottes,  les noisettes en poudre et mélangez bien.

Beurrez un moule ( ici 22 x 22 cm), versez et enfournez pour 45 minutes.

La pointe du couteau ressort sèche, c’est prêt.

 

 

Publicités
Le Sucré

Petits flans à la chicorée et aux épices

photo 4

Il y avait un moment que j’avais envie d’explorer la chicorée en cuisine, même si mes connaissances en la matière se limitaient à « l’ami du petit déjeuner » et à une famille de plantes comprenant les endives et autre frisée. Ce qui m’a valu de faire une belle découverte gustative. J’adore essayer de nouveaux produits, et m’aventurer vers des saveurs nouvelles! Et bien là, je ne suis pas déçue! Etant plus que novice dans l’usage de la chicorée dite à café, dont on utilise la racine torréfiée pour remplacer le café, il fallait quand même jouer de prudence…  J’ai tourneboulé tout ça dans un coin de ma petite tête, et j’ai pris le parti de l’intégrer dans des petits flans, auxquels j’ai ajouté  quelques épices douces, pour atténuer le goût de la chicorée, que j’imaginais très prononcé.

Le résultat est vraiment étonnant! Tout s’équilibre bien, la badiane apporte une note de réglisse très agréable, puis on découvre un léger goût de caramel… Voilà des petits flans originaux, parfumés à souhait, que je referai régulièrement, sans aucun doute!

Mais d’ici là, il va falloir que je m’essaye à la chicorée version salée, qui, j’en suis sûre, nous réserve aussi de jolies surprises.

La recette:

  • 70 cl de lait entier
  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre blond
  • 1 càs de chicorée en grains
  • 1 étoile de badiane
  • 3 gousses de cardamome verte
  • 1 petit bâton de cannelle

Dans, une casserole, portez le lait à ébullition. Hors du feu, retirez la »peau » du lait, puis ajoutez la chicorée, la badiane, la cannelle et les graines de cardamome écrasées.Mélangez, couvrez et laissez infuser le tout pendant 10 minutes.

Pendant ce temps, blanchissez les oeufs avec le sucre.

Filtrez le lait, et versez-le progressivement sur le mélange oeufs/sucre, en remuant sans arrêt.

Préchauffez le four à 150 °C.

Versez la préparation dans des petits pots en verre, et déposez-les dans un plat allant au four. Versez de l’eau chaude du robinet dans le plat, jusqu’à mi-hauteur des pots. Enfournez pour 35 minutes.

Sortez les pots du bain-marie, laissez refroidir complètement avant de les mettre au réfrigérateur. Dégustez bien froid.

L'ailleurs·Le Salé

Tajine d’agneau aux fruits secs

IMG_6018

Il y a quelques jours de cela, je demandais sur ma page Facebook de quoi vous aviez envie: de  l’agneau de printemps, du voyage, des épices, du miel,des fruits secs, du sucré-salé…Voilà ce qu’il en est ressorti! Autant dire que ce tajine a sonné comme une évidence. Tous les ingrédients étaient réunis pour mijoter ce petit régal parfumé à souhait, et délicieusement fondant. Alors, ce petit plat-là, il est pour vous, mes gourmands!

La recette:

  • 1 kg d’épaule d’agneau coupée en morceaux
  • 2 oignons
  • 1 càc de coriandre en poudre
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • 1 càc de cumin en poudre
  • 1 càc de ras el hanout
  • 50 cl de thé
  • 2 càs de miel
  • 1 bâton de cannelle
  • 250 g d’abricots secs
  • 10 pruneaux
  • 2 poignées d’amandes
  • sel et poivre du moulin

Préparez 50 cl de thé. Mettez les fruits secs, le miel, et le bâton de cannelle à infuser dans le thé.

Pendant ce temps, ciselez les oignons. Faites chauffez un peu d’huile dans une cocotte, et faites dorer les morceaux de viande. Salez, poivrez et débarrassez la viande.

Mettez les oignons à suer la cocotte, ajoutez la coriandre, le gingembre, le cumin et le ras el hanout. Remuez et laissez fondre les oignons et les épices pendant quelques minutes en remuant.

Rajoutez la viande, ajoutez le bâton de cannelle, disposez les fruits secs sur la viande, et versez le thé dans la cocotte.

Couvrez et laissez cuire à feu doux 1 heure environ.

(Vous pouvez aussi opter pour une cuisson au four, dans un plat à tajine, après avoir fait revenir la viande et les épices, et cuire à 160°C pendant 1h30).

En fin de cuisson, retirez la viande et les fruits secs et faites réduire la sauce si elle vous semble trop liquide.

L'ailleurs·La Boulange·Le Sucré

Brioches à la cannelle (Kanelbullar)

IMG_3629

Kanelbullar: c’est le petit nom de cette brioche d’origine Suédoise.  Vous aimez la brioche? Vous aimez la cannelle? Alors vous aimez sans aucun doute les kanelbullar! Le moelleux, le parfum, tout est réuni pour un pur moment de gourmandise. Vous sentez l’odeur qui envahi la cuisine? Vous entendez les « Hmmm » des enfants lorsqu’ils franchissent la porte en rentrant de l’école? Pas encore? Ca ne va pas tarder.

La recette: (pour une dizaine de gros kanelbullar)

La pâte à brioche:

  • 500 g de farine
  • 25 cl de lait
  • 60 g de sucre blond
  • 18 g de levure fraîche
  • 80 g de beurre
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 1 càc de cardamome moulue (facultatif)

La garniture:

  • 70 g de cassonade
  • 2 càc de cannelle
  • 40 g de beurre

La dorure:

  • 1 oeuf
  • 1 càs de lait

Faire tiédir le lait au micro-ondes quelques secondes, ajouter la levure émiettée et 1 càc de sucre. Mélanger et laisser reposer 15 minutes.

Dans le bol du robot, verser la farine, le reste de sucre et le sel (et la cardamome si vous choisissez d’en mettre). Mélanger avec la feuille et verser le mélange lait/levure, tout en mélangeant. Laisser tourner quelques minutes.

Installer le crochet pétrisseur du robot, ajouter l’oeuf battu et pétrir pendant quelques minutes.

Enfin, ajouter le beurre ramolli coupé en morceaux et pétrir encore jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et se décolle parfaitement des parois du bol.

Former une boule, couvrir d’un linge et laisser reposer la pâte à température ambiante pendant 3/4 d’heure-1 heure.

 ***********

Préchauffer le four à 170°C.

Mélanger au fouet la cassonade, la cannelle et le beurre ramolli jusqu’à obtenir une sorte de pâte à tartiner.

Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte en rectangle assez grand, le côté le plus large face à vous.

Répartir la pâte beurre/cannelle sur toute la surface de la pâte à brioche avec une spatule.

Rouler la pâte sur elle-même pour former un boudin bien serré, et souder les extrémités avec les doigts.

Avec un couteau, couper ce boudin en bais, successivement à droite et à gauche.

Poser les brioches sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (en les espaçant pour ne pas qu’elles se touchent à la cuisson), et les dorer au pinceau avec l’oeuf battu mélangé au lait.

Enfourner pour 20 minutes environ, en surveillant. Personnellement, je les ai cuit 10 minutes à 170°C puis 10 minutes à 150°C.

Voilà, c’est prêt… Vous pouvez les manger encore un peu tièdes, c’est encore meilleur, et les conserver jusqu’au lendemain dans un sac congélation fermé. Vous pouvez aussi les congeler sans problème.  Comme pour les Hot Cross Buns, un petit passage au micro-ondes pendant quelques secondes à puissance moyenne leur rendra saveur et moelleux.

L'ailleurs·La Boulange·Le Sucré

Hot cross buns, petites brioches à la cannelle

photo (9)

Tout droit venus d’outre-Manche, les hot cross buns sont de petites brioches aux épices et aux raisins secs. Au Royaume-Uni, on les prépare pendant la période de Pâques. Ils doivent leur nom à la croix que l’on forme sur le dessus, soit au couteau avant la cuisson, mais plus traditionnellement avec deux fines bandes de pâte ( composée de farine, d’eau et de sucre).

Bien sûr, Pâques est encore loin, mais heureusement qu’on n’attend pas la Chandeleur pour manger des crêpes, ou Noël pour déguster un bon panettone…

Les Hot cross buns sont très faciles à préparer, et le goût de la cannelle est bien présent. Et pour ne rien gâcher, ils contiennent très peu de beurre et de sucre. Alors aucune raison de s’en priver!

La recette: 

Pour 6 buns:

  • 240 g de farine
  • 12 cl de lait tiède
  • 45 g de sucre
  • 15 g de beurre ramolli
  • 2 càc de levure sèche
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 càc de cannelle
  • 1/2 càc de 4 épices
  • 75 g de raisins secs

Pour la dorure:

  • 1 oeuf battu avec 2 càs d’eau

Pour  le glaçage:

  • 1 càs de sucre et 2 càs d’eau chaude

Mélanger le lait tiède et la levure et laisser reposer 15 minutes.

Dans le bol du robot, mettre la farine, le sucre, le sel, les épices et les raisins et mélanger.

Faire un puits, et ajouter le lait et la levure et mélanger à nouveau.

Ajouter l’oeuf et le beurre ramolli et mélanger encore jusqu’à ce que les ingrédients soient bien amalgamés.

Poser la pâte sur le plan de travail fariné. Ajouter un peu de farine et pétrir à la main jusqu’à ce qu’à une consistance élastique et non collante.

Laisser gonfler la pâte 1h30 environ sous un linge.

Avec le poing, chasser l’air de la pâte, puis former un boudin et le couper en 6 morceaux.

Former des boules en les roulant entre la paume de la main et le plan de travail, puis les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couvrir et laisser gonfler encore 30 min.

Préchauffer le four à 170°C. Dorer les brioches avec  le mélange d’eau et d’oeuf, et avec un couteau bien aiguisé faire des croix assez profondes sur le dessus (1 cm).

Enfourner pour 15 minutes, et badigeonner les buns avec le glaçage. Laisser refroidir sur une grille.

Les hot cross buns sont meilleurs quand ils sont tout frais. Mais si il vous en reste, couvrez-les de film alimentaire et au moment de les déguster, passez-les quelques secondes au micro-ondes à puissance moyenne. Ils redeviendront bien moelleux, et tous les arômes seront ravivés.

L'ailleurs·Le Sucré

Coings rôtis aux épices, brisures de spéculoos

Le coing et sa saveur aigre-douce s’accorde particulièrement bien à la douceur suave du miel et aux épices qui le subliment. Une cuisson lente au four, un arrosage régulier pour un résultat aux saveurs orientales et légèrement acidulées. A nos casseroles…

La recette:

– 3 coings
– 1 bol d’eau tiède
– 3 cuillères à café de miel
– 1 cuillère à café de mélange d’épices à compote : cannelle, vanille, cardamome, badiane ( à défaut, on peut utiliser du 4 épices)
– 1/2 gousse de vanille égrainée
– 10 spéculoos
– un peu de beurre

Préchauffer le four à 180°C.

Laver les coings, les couper en deux et retirer les parties dures du fruit.

Mélanger toutes les épices, l’eau et le miel.

Déposer les coings dans un plat allant au four, côté peau vers le haut.

Les arroser avec l’eau, le miel et les épices, et mettre une petite noisette de beurre sur chaque coing.

Enfourner pour 1 heure environ, en arrosant régulièrement les fruits, et en les retournant de temps en temps. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, la chair doit être fondante.
Rajouter un peu d’eau en cours de cuisson si nécessaire.

Broyer les spéculoos grossièrement et en saupoudrer les coings au moment du dressage.

Ce dessert se déguste tiède de préférence et se marie à merveille avec une boule de glace vanille.