Tag Archives: Lait de coco

Cake parfumé à la banane

6 Fév

FullSizeRender (2)

Bonjour à tous chers Eatinerrants 😉

Je reviens vers vous après de longs mois d’absence, mais que voulez-vous, la vie est ainsi faite: de priorités, de contrariétés, de projets reportés, de joies inopinées… de tout plein de choses que l’on ne maîtrise pas toujours et c’est tant mieux. Et même s’il faut aussi savoir se faire oublier de temps en temps, je reprends du flambeau, et je vous le dis sans ambages, vous m’avez manqué!

Mais revenons à nos bananes. J’en ai encore croisé deux qui se morfondaient dans la corbeille à fruits, deux pauvrettes meurtries par le temps qui passe, parce que vous le savez comme moi, les enfants n’aiment pas les vieilles…bananes! Et je ne sais pas par quel phénomène, ils trouvent toujours le moyen d’en abandonner deux, parfois trois même… C’est tellement cruel! A moins que ce ne soit la mère de famille qui voit toujours un peu large pour… pouvoir faire un cake?? Non… Vous voyez le mal partout…

Ce cake-là, il est pas mal du tout:

De 1, parce qu’il est bien moelleux.

De 2, parce qu’il est bien parfumé.

De 3, parce qu’il ne contient ni oeufs, ni lait, pour ceux que ça intéresse.

De 4, parce qu’il est sans matières grasses ajoutées, en dehors du lait de coco.

De 5, parce qu’il permet de sauver les bananes en voie de disparition.

De 6, parce qu’il est super simple et rapide à préparer.

De 7, c’est déjà pas mal non…?

La recette:

  • 20 cl de lait de coco
  • 150 g de sucre complet
  • 1/2 càc de cannelle de Ceylan
  • 1/2 càc de muscade
  • 1/2 càc de gingembre en poudre
  • 1/2 càc de cardamome en poudre
  • 1/2 càc de girofle en poudre
  • 25 g de son d’avoine (facultatif)
  • 25 g de noix de coco râpée
  • 1 càS de graines de lin (facultatif)
  • 200 g de farine à levure incorporée
  • 2 bananes très grossièrement écrasées

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez les ingrédients dans l’ordre de la recette: le lait de coco, le sucre, les épices et mélangez; puis ajoutez le son d’avoine, la noix de coco râpée, les graines de lin et mélangez. Incorporez la farine, mélangez, et enfin les bananes et…mélangez.

Beurrez généreusement un moule à cake, versez la préparation et enfournez pour 45 minutes environ. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau. Laissez refroidir avant de vous régaler.

NB: le son d’avoine est facultatif mais il est riche en fibres et j’ai tendance à en mettre un peu partout. Les graines de lin ne sont pas obligatoires non plus, mais elles sont pleines d’oméga 3, et apportent un peu de croquant. Vous pouvez tout aussi bien utiliser de la farine classique et ajouter 1 càS de levure chimique.

FullSizeRender (3)

Velouté glacé carottes-patate douce, tuile parmesan-sésame

19 Juin

IMG_6113

 

Elle nous donne de jolies couleurs, la carotte, un joli teint et tout et tout.

Elle met de la couleur dans nos petits plats aussi, et la voilà qui se met au frais dans un petit velouté glacé pour rafraîchir nos repas d’été. L’idéal pour se mettre en appétit avant un bon barbecue entre amis ou un déjeuner sur l’herbe…

Elle est vraiment toute simple cette petite soupe froide, onctueuse et parfumée, avec un petit goût d’ailleurs. Et sa petite tuile croustillante ne gâche rien au  plaisir! On essaye?

La recette:

Le velouté:

  • 1 oignon frais
  • 1 patate douce
  • 4 carottes
  • 1 càc de curry
  • 10 cl de lait de coco
  • sel et poivre du moulin

Emincez l’oignon et faites-le suer dans une noix de beurre.

Ajoutez les carottes et la patate douce coupées en cubes, laissez fondre quelques minutes, puis ajoutez le curry, et laissez cuire quelques minutes à feux doux en remuant souvent. Salez et poivrez, et couvrez d’eau, juste à niveau. Laissez cuire à petits bouillons jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Passez le tout au blender, puis ajoutez le lait de coco pour obtenir la consistance souhaitée.

Réservez au réfrigérateur, et servez très frais.

La tuile de parmesan:

  • 50 g de parmesan fraîchement râpé
  • 1 càs de graines de sésame blanc
  • une belle pincée de piment d’Espelette

Préchauffez le four à 180°C et recouvrez une plaque de papier sulfurisé.

Torréfiez les graines de sésame dans une poêle à sec pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles prennent une belle coloration, puis laissez-les refroidir.

Mélangez les graines de sésame, le parmesan râpé et le piment d’Espelette, et déposez une cuillère à soupe de ce mélange sur la plaque dans un emporte-pièce. Maintenez l’emporte-pièce en place et tassez un peu avec le fond d’un verre. Renouvelez l’opération, et enfournez pour 3 minutes environ (le parmesan doit être totalement fondu et légèrement doré).

Laissez refroidir 1 minute, et avec une spatule, décollez les tuiles et déposez-les sur un rouleau à pâtisserie pour leur donner une jolie forme. Essayer de maintenir le rouleau stable en le coinçant entre 2 verres par exemple.

 

Bánh Gan (Flan vietnamien au lait de coco)

14 Juin

IMG_6087

Si j’étais un personnage célèbre, je serais Christophe Colomb

Si j’étais un pays, je serais le Vietnam.

Si j’étais une épice, je serais la badiane

Si j’étais une passion, je serais le voyage

Si j’étais un fruit, je serais la noix de coco

Si j’étais un dessert, je serais le Bánh Gan

Vous connaissez cette sensation où vos papilles sont comme neuves lorsqu’elles rencontrent une saveur inconnue, une texture nouvelle? Toutes leurs références s’ébranlent, elles sont un peu perdues, et cherchent des points de repère. La première bouchée vous surprend un peu, puis les goûts se diffusent. La seconde bouchée analyse un peu plus, et la troisième bouchée décide: j’aime ou je n’aime pas. J’adore cette expérience où je pars à la conquête de nouveaux horizons gustatifs! Et ce qui m’exalte encore davantage, c’est de penser que le voyage ne fait que commencer, et que les escales futures sont infinies. Larguons les amarres!

La recette:

  • 5 oeufs
  • 250 g de sucre de palme ou 180 de sucre roux
  • 400 ml de lait de coco
  • 1 tasse à expresso de café
  • 1 tasse à expresso d’eau
  • 1 càs de cacao en poudre
  • 2 étoiles de badiane
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 1 càs de farine de riz

Mettez le sucre de palme à fondre au micro-ondes dans un peu d’eau, ou directement dans le lait de coco si vous optez pour le sucre roux.

Rassemblez le lait de coco, le sucre et la badiane, et faites chauffer à feu doux sans faire bouillir. Arrêter le feu, couvrez et laissez infuser le temps de faire le reste.

Préchauffez le four à 200°C. Quand il est chaud, mettez votre moule à chauffez 10 minutes dans le four. Préparez un récipient plus grand avec de l’eau pour la cuisson au bain-marie.

Battez les oeufs en omelette avec le bicarbonate. Faites dissoudre le cacao dans la tasse d’eau. Ajoutez  la tasse de café et la tasse de cacao dans les oeufs battus. Mélangez et incorporez la farine de riz, et mélangez au fouet.

Passez l’ensemble au tamis et versez dans le lait de coco.

Sortez le moule chaud du four, enduisez-le d’huile neutre avec du papier absorbant (sans vous brûler). Versez immédiatement la préparation dans le moule. Cette opération va permettre d’obtenir des alvéoles dans de flan.

Déposez le moule dans le bain-marie, baissez le four à 160°C et enfournez pour 1 heure, et laissez refroidir dans le four éteint pendant 30 à 45 minutes.

Une fois refroidi, mettez le flan au réfrigérateur.

J’avoue que j’avais des doutes en réalisant cette recette. Le mélange de café, cacao, badiane, lait de coco, et la couleur pas très ragoûtante de la préparation m’effrayaient un peu. Mais en fait, j’ai vraiment apprécié ce flan. Le mode de cuisson fait qu’on obtient une double texture: le bas a vraiment la texture du flan, et le haut, plus compact, a un goût de coco plus prononcé. Quant à la badiane, elle apporte une saveur toute particulière qui s’équilibre bien avec le café et le cacao.

Conclusion: encore une belle découverte, comme je les aime!

Pour la petite histoire, Bánh Gan signifie littéralement gâteau foie, à cause de son aspect et de sa couleur…

Amok Trei (Cambodge)

28 Mai

IMG_4672

Aéroport Paris-Charles De Gaule. Le panneau d’affichage déroule ses lettre magiques, l’une après l’autre, comme autant d’incitations au voyage… Le monde s’offre à vous, là, à portée de regard, et vous vous voyez déjà prendre le premier vol au départ. La voix surgit: « Les passagers à destinations de Phnom Penh sont priés de se présenter porte 6 pour un embarquement immédiat. » Le Mékong, les rizières, Angkor, le lac Tonlé Sap… Les images se bousculent dans votre esprit, vous vous imaginez déambuler dans la chaleur moite de la ville, au rythme des tuk-tuk.

Le voyage, c’est du rêve, et rêver c’est voyager un peu! Le départ n’est pas pour aujourd’hui, mais le temps d’un instant, vous y étiez, bienheureux et avide de découvertes. Le Cambodge saura vous attendre! Pour le moment, le voyage est en cuisine. L’amok trei, ce poisson au lait de coco et à la citronnelle, cuit à la vapeur dans une feuille de bananier, est déjà la promesse du dépaysement et de l’exotisme. En attendant le décollage…

Merci à Frédé, pour cette belle source d’inspiration…

La recette:

Pour 2 personnes

  • 3 gousses d’ail
  • 50 g de citronnelle
  • 25 g de galanga
  • 2 échalotes
  • 2 petits piments rouges
  • 1 càc de curcuma
  • 3 feuilles de lime kaffir
  • un peu de zeste de combava
  • 1 càc de glutamate
  • 2 càc de sucre
  • 2 càc de sauce poisson
  • quelques feuilles d’épinards frais
  • 2 oeufs
  • 1 cébette
  • 20 cl de lait de coco
  • 250 g de poisson à chair ferme
  • des feuilles de bananier

Rassemblez dans un petit mixer, l’ail, la citronnelle débarrassée de ses parties dures, le galanga épluché, les échalotes, les piments, le curcuma, le zeste de combava et les feuilles de lime kaffir. Mixez le plus finement possible, puis ajoutez le glutamate, le sucre et la sauce poisson et mixez à nouveau.

Versez le tout dans un saladier, ajoutez la cébette émincée, les oeufs battus en omelette, le lait de coco et mélangez.

Coupez le poisson en cubes, et l’ajoutez au mélange d’épices, remuez délicatement et laissez marinez une heure au frais.

Pendant ce temps, préparez les paniers en feuilles de bananier:

  • Rincez et séchez les feuilles de bananier.
  • Retournez un saladier de 20 cm de diamètre sur une feuille de bananier. Avec un couteau bien aiguisé, découpez un cercle tout autour du saladier, et renouvelez l’opération. Il faudra 2 cercles de feuille de bananier par panier, soit 4 cercles pour 2 personnes.
  • Superposez 2 feuilles, en faisant en sorte que les veinures de la 1ère feuille soit perpendiculaire aux veinures de la 2ème feuille.
  • Repliez les bords à 4 ou 5 endroits et maintenir le panier avec des cure-dents ou des agrafes pour plus de solidité.

Déposez quelques feuilles d’épinards au fond des paniers, puis répartissez le poisson et sa marinade.

Faites cuire 20 minutes à la vapeur, et servez avec un riz blanc.

Brochettes de poulet sauce satay

25 Avr

IMG_4405

 

Voilà des petites brochettes toutes dorées, bien moelleuses et parfumées qui font toujours l’unanimité. Mais je dois avouer ma faute, ma très grande faute: jusqu’ici je me contentais d’acheter de la sauce satay dans le commerce pour faire mariner le poulet… Ouh, la honte! Oui, mais ça c’était avant! Parce qu’ une fois qu’on a goûté à la version « home made », impossible de revenir en arrière…

La recette:

  • 1 blanc de poulet par personne
  • 2 échalotes
  • 4 gousses d’ail
  • 1 cm de gingembre
  • 4 càs de sucre
  • 1 càs de sauce soja
  • 1 càs de tamarin
  • 3 càs de sauce poisson
  • le jus d’1/2 citron
  • 100 g de beurre de cacahuète
  • 1 feuille de lime kaffir
  • 1 boîte de lait de coco (400 ml)
  • 1 càc de pâte de curry rouge

Ciselez l’ail, l’échalote et le gingembre et faites suer l’ensemble dans un peu d’huile pendant 5 minutes, sans colorer.

Ajoutez la sauce soja, la sauce poisson, le tamarin, le jus de citron, le sucre et mélangez.

Ajoutez ensuite la pâte de curry, le lait de coco et le beurre de cacahuète, et la feuille de lime kaffir et laissez cuire à feu doux pendant 10 minutes.

Enlevez la feuille de lime kaffir et mixez la sauce pour qu’elle soit bien onctueuse.

Laissez-la refroidir, puis coupez le poulet en cubes et faites-le mariner pendant une nuit avec la moitié de la sauce.

Trempez de petits pics à brochette dans l’eau avant de les garnir de 3-4 morceaux de poulet.

Faites cuire les brochettes au four (position grill) pendant 15 à 20 minutes en les retournant à mi-cuisson. C’est encore mieux de les cuire au barbecue ou à la plancha, un peu moins longtemps dans ce cas là.

Pendant ce temps, réchauffez la sauce restante, et la servir avec les brochettes.

Bon appétit!

%d blogueurs aiment cette page :