Tag Archives: Spéculoos

Cheesecake vanille-tonka

14 Déc

Cheesecake vanille-tonka

Avant d’y avoir goûté, je n’étais pas très attirée par ce gâteau ni vraiment salé, ni vraiment sucré, à la consistance que j’imaginais… bizarre. Et j’aurais peut-être dû m’en tenir à cet a priori, ce qui m’aurait éviter d’en faire et d’en refaire, d’en manger une part, puis deux, puis trois, jusqu’à épuisement du stock!!!

La vérité, c’est que le cheesecake, je n’y résiste pas, je l’aime, je l’adore, autant qu’il aime mes hanches!!! C’est pas grave, je le garde quand même, mais je fais en sorte de ne pas penser à lui trop souvent.

Celui-ci est une première pour moi, car il est composé de fève tonka, cette fève si célèbre mais dont j’ignorais jusque-là les saveurs. C’est grâce à Marie, et son superbe cheesecake (ici) que, n’y tenant plus, je me suis mise en quête de la précieuse fève.

Et voici comment j’ai adapté la recette, version brut, car pour moi le cheesecake c’est nature, sans coulis, sans pépites, sans artifices…

Merci Marie pour cette belle découverte!

A nos casseroles…

La recette:

  • 100 g de biscuits « Digestive »
  • 100 g de spéculoos
  • 75 g de beurre salé
  • 3 oeufs
  • 150 g de sucre
  • 600 g de philadelphia
  • 100 g de crème liquide
  • les grains d’une gousse de vanille
  • le zeste d’un citron bio
  • 1/2 fève tonka râpée

Mixer finement les biscuits et y ajouter le beurre fondu. Mélanger et tapisser un moule à bords hauts (si vous aimer le cheesecake épais comme ici) préalablement beurré. Faire remonter les biscuits sur les parois, et tasser avec une cuillère à soupe, et mettre au frais le temps de préparer l’appareil.

Personnellement, je réalise le mélange au robot , je trouve qu’on y gagne en onctuosité.

Dans le bol du robot, battre les oeufs avec le sucre pendant 1 à 2 minutes, ajouter le philadelphia, la crème liquide, le zeste du citron, les grains de vanille et la demie fève tonka râpée. Continuer à mélanger quelques minutes jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse.

Préchauffer le four à 170°C. Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 1 heure. Le gâteau doit rester clair, et légèrement tremblotant au milieu à la fin de la cuisson. Laisser refroidir dans le four éteint, puis mettre le cheesecake au frais. Attendre le lendemain pour déguster, dans la mesure du possible…Il n’en sera que meilleur!

Publicités

Coings rôtis aux épices, brisures de spéculoos

20 Nov

Le coing et sa saveur aigre-douce s’accorde particulièrement bien à la douceur suave du miel et aux épices qui le subliment. Une cuisson lente au four, un arrosage régulier pour un résultat aux saveurs orientales et légèrement acidulées. A nos casseroles…

La recette:

– 3 coings
– 1 bol d’eau tiède
– 3 cuillères à café de miel
– 1 cuillère à café de mélange d’épices à compote : cannelle, vanille, cardamome, badiane ( à défaut, on peut utiliser du 4 épices)
– 1/2 gousse de vanille égrainée
– 10 spéculoos
– un peu de beurre

Préchauffer le four à 180°C.

Laver les coings, les couper en deux et retirer les parties dures du fruit.

Mélanger toutes les épices, l’eau et le miel.

Déposer les coings dans un plat allant au four, côté peau vers le haut.

Les arroser avec l’eau, le miel et les épices, et mettre une petite noisette de beurre sur chaque coing.

Enfourner pour 1 heure environ, en arrosant régulièrement les fruits, et en les retournant de temps en temps. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, la chair doit être fondante.
Rajouter un peu d’eau en cours de cuisson si nécessaire.

Broyer les spéculoos grossièrement et en saupoudrer les coings au moment du dressage.

Ce dessert se déguste tiède de préférence et se marie à merveille avec une boule de glace vanille.

%d blogueurs aiment cette page :