Le Salé·L'ailleurs·Convivial

Poulet Mafé

Je me verrais bien me déhancher au son des tambourins, marcher pieds-nus dans le sable rouge, je me verrais bien parcourir l’Afrique, de Nairobi à Ouagadougou… je me laisserais bien ensorceler par ses paysages brûlants , où j’écouterais chanter une foule d’enfants, des grands et des petits, sous le ciel orangé, et sentir les odeurs, et goûter tous les fruits… j’ai comme des rêves d’Afrique, et le rêve c’est le début du voyage… en attendant, je m’évade en cuisine et je vous emmène avec moi, pour déguster un bon poulet mafé, simple et bon, savoureux, généreux et plein des couleurs de l’Afrique.

LA RECETTE

Pour 4 personnes

  • 4 pilons et contre-pilons de poulet
  • 2 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 10 g de gingembre
  • 1 cac de curcuma en poudre
  • 100g de purée de cacahuètes (ou de beurre de cacahuètes)
  • 2 càS de concentré de tomate
  • 1 cac de sucre
  • 50 cl d’eau tiède
  • 3-4 pommes de terre
  • 2 patates douces
  • 50 cl de bouillon de volaille
  • de l’huile (arachide de préférence)
  • Sel et poivre du moulin
  • quelques brin de coriandre

Faites chauffer l’huile dans une grande cocotte. Faites dorer les morceaux de poulet, salez, poivrez, et réservez.

Au hachoir de préférence, réduisez les oignons, l’ail et le gingembre en purée. Faites fondre ce mélange dans la cocotte avec le curcuma. Ajoutez le poulet et le bouillon de volaille.

Mélangez le concentré de tomate et la purée de cacahuètes dans l’eau tiède et mélangez pour bien dissoudre l’ensemble. Versez ce liquide dans la cocotte, ajoutez le sucre, couvrez et faites cuire doucement 45 minutes.

Au bout de 15 minutes de cuisson, ajoutez les pommes de terre et patates douces coupées en morceaux.

A la fin de la cuisson, réservez le poulet et les légumes au chaud et faites réduire la sauce pour la faire épaissir. Lorsqu’elle est bien nappante, versez sur le poulet, ajoutez la coriandre ciselée et servez avec du riz.

Publicités
L'ailleurs

Brochettes de poulet sauce satay

IMG_4405

 

Voilà des petites brochettes toutes dorées, bien moelleuses et parfumées qui font toujours l’unanimité. Mais je dois avouer ma faute, ma très grande faute: jusqu’ici je me contentais d’acheter de la sauce satay dans le commerce pour faire mariner le poulet… Ouh, la honte! Oui, mais ça c’était avant! Parce qu’ une fois qu’on a goûté à la version « home made », impossible de revenir en arrière…

La recette:

  • 1 blanc de poulet par personne
  • 2 échalotes
  • 4 gousses d’ail
  • 1 cm de gingembre
  • 4 càs de sucre
  • 1 càs de sauce soja
  • 1 càs de tamarin
  • 3 càs de sauce poisson
  • le jus d’1/2 citron
  • 100 g de beurre de cacahuète
  • 1 feuille de lime kaffir
  • 1 boîte de lait de coco (400 ml)
  • 1 càc de pâte de curry rouge

Ciselez l’ail, l’échalote et le gingembre et faites suer l’ensemble dans un peu d’huile pendant 5 minutes, sans colorer.

Ajoutez la sauce soja, la sauce poisson, le tamarin, le jus de citron, le sucre et mélangez.

Ajoutez ensuite la pâte de curry, le lait de coco et le beurre de cacahuète, et la feuille de lime kaffir et laissez cuire à feu doux pendant 10 minutes.

Enlevez la feuille de lime kaffir et mixez la sauce pour qu’elle soit bien onctueuse.

Laissez-la refroidir, puis coupez le poulet en cubes et faites-le mariner pendant une nuit avec la moitié de la sauce.

Trempez de petits pics à brochette dans l’eau avant de les garnir de 3-4 morceaux de poulet.

Faites cuire les brochettes au four (position grill) pendant 15 à 20 minutes en les retournant à mi-cuisson. C’est encore mieux de les cuire au barbecue ou à la plancha, un peu moins longtemps dans ce cas là.

Pendant ce temps, réchauffez la sauce restante, et la servir avec les brochettes.

Bon appétit!

L'ailleurs·Le Salé

Curry indien express

IMG_3463

J’aime la cuisine d’ailleurs, épicée, exotique et plus particulièrement les cuisines thaïe et indienne. Mais il y a des jours où on a  la flemme, où on manque de temps ou d’inspiration pour cuisiner tout en ayant envie de se faire plaisir! Voilà une recette rapide et simple, pour ces jours-là!

Je précise que ce plat est relevé mais pas trop: mes enfants se sont régalés, c’est dire!

La recette:

  • 4 blancs de poulet
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 3 cm de gingembre
  • 1 càc de garam massala
  • 2 càc de curry indien
  • 1 boîte de chair de tomate
  • 2 càs de crème semi-épaisse
  • 1 càs d’huile ou de ghee (beurre clarifié)
  • sel et poivre

Dans un hachoir, mixer ensemble l’oignon, l’ail et le gingembre.

Faire chauffer le ghee dans une poêle, ajouter le mélange précédent, les épices, et laisser cuire quelques minutes en remuant. Ajouter le poulet coupé en morceaux, remuer pour qu’il s’imprègne bien des épices, saler, poivrer.

Ajouter la chair de tomate et un verre d’eau. J’ajoute toujours un morceau de sucre pour l’acidité de la tomate. Couvrir et laisser cuire à feu doux 20 minutes. Enlever le couvercle, et augmenter le feu pour faire réduire la sauce. Puis ajouter la crème fraîche et remuer.

On peut ajouter de la coriandre ciselée au moment de servir, pour ceux qui aiment!

Une petite astuce pour un riz  basmati réussi: faites-le tremper 15 minutes avant de le cuire, et réduire le temps de cuisson indiqué sur le paquet de moitié. Moi, j’ajoute un peu d’huile neutre et quelques gousses de cardamome dans l’eau de cuisson.