Tag Archives: Poireaux

Tarte rustique au haddock

6 Fév

IMG_5190 (2)

Faciles à préparer, déclinables à l’infini, saines et savoureuses, j’adore les tartes salées… Celle que je vous propose aujourd’hui allie la douceur des légumes au fumé du haddock, dans une pâte feuilletée croustillante.  J’ai préféré la réaliser sans moule à tarte, pour un visuel plus rustique…parce que la gourmandise commence par le regard!

La recette:

  • 1 pâte feuilletée (pur beurre, c’est meilleur!)
  • 250 g de haddock
  • du lait
  • 4 carottes
  • 3 blancs de poireaux
  • 1 càs bombée de farine
  • 15 cl de crème semi-épaisse
  • de la muscade
  • sel et poivre du moulin

Déposez le haddock dans une casserole, peau vers le haut, et le couvrir d’un mélange d’eau et de lait. Laissez pocher à feu doux 15 minutes. Passez ensuite le poisson sous l’eau fraîche, et émiettez-le avec les doigts

Lavez et émincez les poireaux. Epluchez et râpez les carottes avec une râpe à gros trous. Faites fondre les poireaux dans une noix de beurre à feu doux, sans les colorer, et laissez cuire avec un peu d’eau pendant 15 minutes. Ajoutez les carottes, le sel, le poivre et la muscade et poursuivez la cuisson 5 minutes.

Hors du feu, saupoudrez les légumes de farine, mélangez et ajoutez la crème.

Préchauffez le four à 180°C. Déposez la pâte feuilletée sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, piquez-la avec une fourchette en laissant une bande de 4-5 cm intacte tout autour. Parsemez le haddock sur la pâte, puis couvrez avec les légumes, et rabattre la bande de pâte non piquée sur la garniture.

Enfournez pour 25 minutes environ, jusqu’à ce que la pâte feuilletée soit bien dorée.

Le mélange carottes-poireaux fonctionne très bien dans les tartes salées, et depuis la Tarte façon tartiflette, je cherche de nouvelles associations. Celle-ci est tout aussi savoureuse, et plus légère aussi…

Publicités

Oeufs pochés, fondue de poireaux et saumon fumé

28 Déc

IMG_3338

Les agapes de Noël à peine terminées, il va falloir remettre ça pour le réveillon de la Saint Sylvestre. Dans l’entre-deux, nous avons souvent envie de faire une pause et de manger un peu plus léger. Cette recette, servie en plat unique, fera parfaitement l’affaire, et le saumon fumé reste facultatif, mais bon…On est en période de fêtes quand même! A nos casseroles…

La recette pour 4 personnes:

  • 4 blancs de poireaux
  • 4 oeufs
  • 2 càc rase de curry (facultatif, à défaut  un peu de noix de muscade)
  • 2 càs de crème semi-épaisse
  • 4 à 6 tranches de saumon fumé
  • sel et poivre
  • 1 belle noisette de beurre.

Laver soigneusement les poireaux, les couper en deux dans le sens de la longueur et les émincer. Faire fondre le beurre dans une poêle et y mettre les poireaux à fondre à feu doux. Ils ne doivent pas colorer.  Ajouter le sel, le poivre et le curry, laisser cuire quelques minutes, puis ajouter un demi verre d’eau, couvrir et laisser cuire 20 minutes environ. Rajouter de l’eau au besoin, les poireaux doivent rester un peu humides. En fin de cuisson, ajouter la crème, rectifier l’assaisonnement et maintenir au chaud.

Dans une casserole,  faire bouillir de l’eau additionnée de vinaigre blanc et d’un peu de gros sel. Casser un oeuf dans un ramequin.  J’ai préféré cuire les oeufs un par un par précaution.  Baisser le feu pour avoir une eau juste frémissante. Avec une cuillère en bois, remuer l’eau: un petit tourbillon se forme au milieu, il faut déposer l’oeuf dans ce tourbillon. Compter 2 à 3 minutes de cuisson, puis débarrasser dans un saladier rempli d’eau tiède.

Garnir chaque assiette de fondue de poireaux, d’un oeuf poché bien égoutté et d’un peu de saumon fumé. Et bon appétit…

Feuilletés aux langoustines

11 Déc

feuilletés langoustinesLes fêtes approchent à grands pas, et on a tous envie de petites recettes gourmandes et festives pour le jour J. Alors on se creuse les méninges, on laisse mûrir une idée qui en amène une autre, on cherche, on tâtonne, et puis on se jette à l’eau, histoire de se rôder et d’être au point pour le grand soir. Parce qu’il n’est pas question de deviner, le soir du réveillon, une pointe  de gêne dans le regard de vos convives, vous assurant, tête basse, que « hmmm, c’est très bon, vraiment! » et de vous dire intérieurement que ce « vraiment « là  était VRAIMENT de trop!!!

Allez, c’est pas le tout de faire un brin de causette, mais on a du boulot. A nos casseroles…

La recette:

Bien sûr, on peut utiliser de la pâte feuilletée prête à l’emploi, mais je voulais tester une recette de pâte feuilletée express du blog Foodattitude que vous trouverez ici. Pour 4 personnes, prévoir 2 rouleaux de pâte.

  • 5-6 langoustines par personne (fraîches ou surgelées)
  • 1 échalotte
  • 2 carottes
  • 1 petit morceau de cèleri branche
  • 1 verre de vin blanc sec
  • un peu d’armagnac ou de cognac
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 blancs de poireaux coupés en julienne

Couper des rectangles de pâte et les faire cuire 20 minutes à 200°C. Laisser refroidir sur une grille.

Décortiquer les langoustines et faire revenir les têtes avec une échalote, deux carottes et un bout de cèleri coupés en petits dés. Laisser cuire 10 minutes à feu doux. Puis augmenter le feu, mouiller avec l’armagnac et flamber. Ajouter le verre de vin blanc. Après d’1/4 d’heure de cuisson à feu moyen, ajouter 20cl de crème liquide et laisser réduire avant de filtrer la sauce.

Retirer le boyau des langoustines et les éponger sur du papier absorbant. Les saler, les poivrer et les cuire rapidement dans un peu de beurre, juste le temps de leur donner une belle coloration de chaque côté. Réserver.  Garder les sucs de cuisson des langoustines et y faire cuire la julienne de poireaux à feu doux. Saler, poivrer.

Il ne reste plus qu’à dresser les feuilletés coupés en deux: mettrer une pointe de sauce dans une assiette pour éviter que le feuilleté ne se promène, poser dessus une moitié de feuilleté, un peu de fondue de poireaux, et quelques langoustines, et poser dessus la deuxième moitié de feuilleté. Remettre au four à 150°C juste le temps de réchauffer, sinon les langoustines vont se dessécher.

Pendant ce temps, réchauffer le reste de sauce, en verser un peu sur les langoustines à la sortie du four, et mettre  la sauce restante en saucière: vos invités en rajouteront probablement…

%d blogueurs aiment cette page :