Tag Archives: Pommes de terre

Epaule d’agneau confite

28 Fév

épaule d'agneau

 

Voilà une recette extra simple qui remporte toujours un vif succès. Tout est dans la cuisson, lente, qui donne à la viande une texture fondante incomparable. C’est un classique à la maison dont on ne se lasse pas.

La recette:

  • 1 belle épaule d’agneau
  • 2 gousses d’ail
  • quelques branches de thym frais
  • 1 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre du moulin
  • 1,5 kg de pommes de terre à chair ferme

Sortez l’épaule du réfrigérateur 1/2 heure avant de démarrer la cuisson.

Dans un mortier, pilez l’ail et les feuilles de thym, puis ajoutez l’huile d’olive, le sel et le poivre et massez l’épaule de toute part avec ce mélange.

Préchauffez le four à 250°C.

Enfournez l’épaule et laissez cuire 15-20 minutes pour saisir la viande, puis baissez le four à 150°C et laissez cuire pendant 3 heures minimum en arrosant souvent. (Vous pouvez ajouter 1/2 verre d’eau si vous manquez de jus)

Coupez les pommes de terre en gros cubes (avec la peau) et rincez-les bien. Badigeonnez d’huile d’olive, salez et poivrez et mettez-les dans le plat  1h30 avant la fin de la cuisson.

Lorsque les pommes de terre sont bien fondantes, réservez-les au chaud, faites reposer l’épaule sous une feuille d’aluminium et pendant ce temps, versez un peu d’eau chaude dans le plat pour récupérer les sucs de cuisson, et récupérez ce jus pour le service.

Il n’y a plus qu’à couper la viande et à se régaler.

Publicités

Morue gratinée

6 Déc

IMG_6567

Voilà une excellente manière d’accommoder la morue, si comme moi, vous en êtes fan! Ah, je vous l’accorde, ce n’est pas de la gastronomie, mais ces ingrédients simples, qui se marient à coup sûr, sont  toujours le gage du régal. Voilà encore un bon p’tit plat qui risque de devenir  un « incontournable-classique-récurrent » à la maison, au grand dam du fiston qui serait prêt, à l’occasion, à faire la grève de la faim… le temps d’un repas! C’est vrai quoi, y’a pas que le phosphore dans la vie…!

  La recette:

  • 1 kg de morue
  • 1 kg de pommes de terre
  • 40 cl de crème semi-épaisse
  • 200 g de gruyère fraîchement râpé
  • 3 gousses d’ail
  • 3 feuilles de laurier
  • sel et poivre du moulin

La veille, faites dessaler la morue dans l’eau froide, en prenant soin de changer l’eau régulièrement.

Le jour même, épluchez les pommes de terre et faites-les cuire dans un grand volume d’eau salée, avec 2 gousses d’ail écrasées et les feuilles de laurier. Retirez-les du feu 5 minutes avant la fin de la cuisson afin qu’elles soient légèrement « al dente » (25 minutes environ).

Pendant ce temps, mettez la morue dans une grande casserole et couvrez d’eau froide. Faites chauffer jusqu’à frémissements, puis éteignez le feu et laissez pocher la morue pendant 10 minutes.

Préchauffez le four à 200°C. Râpez le gruyère. Aillez et beurrez un plat à gratin.

Egouttez et effeuillez la morue dans le plat, puis recouvrez de pommes de terre coupées en rondelles. Nappez le tout avec la crème, et recouvrez de gruyère râpé. Enfournez pour 25 minutes environ, jusqu’à ce que le tout soit bien gratiné.

Morue aux poivrons et à la coriandre

4 Oct

IMG_0584

Pas très glamour la morue? Préjugé!

Cabillaud, morue, un même poisson, l’un frais, l’autre salé (pour des raisons de conservation, au départ), qui n’ont pourtant pas grand chose à voir gustativement parlant. Le cabillaud est délicat et fragile, la morue plus rustique et plus ferme, elle a du caractère.

Voilà un poisson que j’adore! J’aime sa tenue, sa chair blanche, son petit goût salé… Et puis elle se prête à mille et une préparations, ce qui permet de laisser libre cours à son imagination. Brandade, aïoli, acras, féroce… Je l’aime sous toutes ses formes. D’ailleurs, j’en ai mangé à toutes les sauces lors de mon séjour au Portugal. Elle se marie particulièrement bien avec la pomme de terre et les épinards frais, mais pas seulement. Alors aujourd’hui, elle sera accompagnée de poivrons et de coriandre fraîche, ce qui lui va très bien aussi.

De plus, elle est pauvre en calories et riche en protéines, alors…? Elle est pas belle, la morue?

La recette: (pour 2 personnes)

  • 1 oignon rouge
  • 1 poivron rouge
  • 2 gousses d’ail
  • 300 g de morue
  • 5 pommes de terre
  • un bouquet de coriandre
  • sel et poivre du moulin

Faites dessaler la morue dans l’eau froide pendant 24 heures en changeant l’eau plusieurs fois.

Épluchez et coupez les pommes de terre en rondelles de 0,5 cm d’épaisseur, rincez-les dans l’eau et séchez-les dans un torchon propre.

Épluchez le poivron et coupez-le en lanières, et coupez l’oignon en petits quartiers. Faites revenir l’oignon et le poivron dans un peu d’huile d’olive pendant une dizaine de minutes, à feu moyen, jusqu’à ce qu’ils soient bien colorés. Réservez.

Faites  sauter les pommes de terre dans un peu d’huile,  et laissez cuire 20-30 minutes. Coupez la morue égouttée et séchée en morceaux. Lorsque les pommes de terre  sont presque cuites, ajoutez le mélange poivron/oignon,, l’ail haché, salez et poivrez légèrement (la morue est salée) et mélangez. Puis déposez les morceaux de morue sur l’ensemble, couvrez et poursuivez la cuisson pour 10 minutes environ. Au moment de servir, parsemez de coriandre fraîche, et régalez-vous!

%d blogueurs aiment cette page :