Tag Archives: Provence

Oreillettes

19 Fév

IMG_0055

 

Chuuut… Ecoutez… Entendez-vous le bruit des vagues, les mouettes rieuses qui voudraient bien couvrir le chant incessant des cigales? Percevez-vous la douceur du vent marin qui rafraîchit votre peau chauffée par le soleil brûlant? Sentez-vous l’odeur des pins et de l’iode qui se mélangent? Non? Prenez donc une de ces douceurs pour un voyage dans le midi… On dirait qu’elles ont été dorées au soleil, si croustillantes, si fines, délicatement parfumées au citron et à la fleur d’oranger… Voyez-vous ces petites bulles à la surface de leur « peau »? Il y a dans chacune d’entre elles un souvenir d’enfance, un parfum d’insouciance, un bonheur infini… Elles sont pour moi ce que les madeleines sont à Proust, elles chahutent ma mémoire et font jaillir de délicieux flashback de petite fille dont je m’abstiendrai de vous rebattre les oreilles.

Mais si vous ne l’entendez pas de cette oreille, goûtez-les vite, elles raconteront une belle histoire à vos papilles, j’en suis sûre. Et si d’aventure, on vous raconte que ces choses-là ne se mangent qu’à Mardi Gras, n’en croyez rien: ventre affamé n’a point d’oreilles…il préfère les oreillettes!

La recette:

  • 275 g de farine
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 2 càS de fleur d’oranger
  • 1 càS de rhum
  • 2 oeufs
  • le zeste d’un citron
  • 50 g de beurre fondu
  • de l’huile de friture
  • sucre semoule ou sucre glace selon les goûts

Dans un saladier, mélangez la farine, le bicarbonate et le sucre. Puis ajoutez les éléments liquides, les oeufs et le zeste de citron, et amalgamez l’ensemble avec une spatule en bois. Ajoutez enfin le beurre fondu et pétrissez à la main pendant 5 bonnes minutes. Ajoutez un peu d’eau si la pâte vous semble sèche, ou un peu de farine si elle est collante. Vous devez obtenir une pâte souple et non collante. Formez une boule et laissez-la reposer dans un saladier recouvert de film alimentaire pendant 2 heures au moins.

Faites chauffer l’huile. Si vous avez un laminoir, c’est le moment de vous en servir. Sinon, le rouleau à pâtisserie fera l’affaire. Prélevez des morceaux de pâte, et passez-les au laminoir, du cran 1 au cran 7. Les bandes de pâtes doivent être très très fines. Coupez ces bandes en rectangles par exemple, et faites les cuire dans l’huile chaude, 4-5 morceaux à la fois, selon la taille. Dès que les bords commencent à dorer, retournez les oreillettes, et poursuivez la cuisson pendant 1 à 2 minutes. Egouttez sur du papier absorbant, et sucrez des 2 côtés.

IMG_0074

Publicités

Croquants aux amandes

24 Oct

IMG_6349

J’aime la cuisine baroudeuse, qui pose ses couteaux au gré de ses escales, assaisonnée à la sauce locale, la cuisine multilingue et pluri-culturelle et qui sent bon l’ailleurs. Mais les voyages ont toujours une fin. Un retour au bercail nécessaire à tout nouveau départ. Et ce retour aux sources a quelque chose de doux et de réconfortant. Alors aujourd’hui, je pose mes valises et c’est à notre belle Provence que je rends hommage, parce qu’elle est chère à mon coeur, et qu’elle regorge de trésors. Ces petits croquants en sont une l’évocation même…

Mais aussi régionaux soient-ils, je jubile à l’idée qu’ils vont faire un long voyage entre terre et mer, bien rangés dans leur boîte métallique, avant d’être croqués sur l’Île de Beauté par des personnes formidables…

Pour une fois, je ne vais pas chercher la recette ailleurs, mais je l’envoie quelque part! Et finalement, c’est peut-être encore meilleur!

La recette:

Pour une vingtaine de croquants

  • 300 g de farine
  • 150 g de sucre en poudre
  • 125 g d’amandes entières
  • 2 gros oeufs
  • 2 càs d’eau de fleur d’oranger
  • 4-5 gouttes d’extrait d’amande amère

Battez les oeufs et le sucre. Ajoutez l’extrait d’amande amère et la fleur d’oranger.

Puis ajoutez la farine et les amandes entières, et remuez bien pour obtenir une pâte souple et pas trop collante (ajustez la quantité de farine au besoin).

Préchauffez le four à 180°C.

Farinez le plan de travail et formez un boudin de 35 cm de long environ. Déposez-le sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et badigeonnez le dessus d’un peu de lait, et enfournez pour 40 min environ.

Eteignez le four, coupez des tranches de 2 cm d’épaisseur et remettez-les dans le four éteint, sur une grille, jusqu’à complet refroidissement.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :