L'ailleurs·Le Salé

Risotto au safran, speck et Manchego

IMG_4505

Prenez une grande marmite, ajoutez un ingrédient d’ici, parsemez d’un parfum d’ailleurs, assaisonnez d’une pointe de voyage, arrosez de souvenirs et laissez cuire à petits bouillons, jusqu’à sentir le parfum des cultures, toutes les saveurs du monde!

J’aime la cuisine métissée, les rencontres improbables entre des produits qui ne se connaissent pas, les recettes qui s’entremêlent…

Inutile de partir au bout du monde pour se dépayser, on ne prend même pas l’avion pour naviguer, fourchette en main, entre l’Espagne et l’Italie. On prépare un petit risotto aux couleurs ambrées, délicieux un trait d’union entre nos deux voisins…

Alors buono appetito, ou buen apetito ou les deux, c’est encore mieux!

La recette:

  • 400 g de riz rond Carnaroli ou Arborio
  • 1 gros oignon
  • 25 cl de vin blanc
  • 1,5 l de bouillon de volaille (maison, c’est encore meilleur!)
  • 1 dosette de safran
  • 100 g de Manchego râpé
  • 2 càs de mascarpone
  • quelques tranches de speck
  • 1 càs d’huile d’olive
  • poivre du moulin

Ciselez finement l’oignon, et faites-le fondre à feu moyen dans l’huile d’olive sans le colorer. Ajoutez le safran, remuez, puis versez le riz,  et mélangez bien pour qu’il s’imprègne du safran. Poivrez et laissez cuire quelques minutes en remuant souvent, jusqu’à ce que le riz soit un peu translucide.

Versez le vin blanc, et cuire jusqu’à ce que le liquide soit presque complètement évaporé. Puis ajoutez un louche de bouillon, et laissez cuire à feu doux. Ajoutez une louche de bouillon dès que le riz commence à manquer de liquide,  et ce, jusqu’à ce que le riz soit cuit.

A la fin de la cuisson, ajoutez au riz encore humide le Manchego râpé, mélangez pour le faire fondre, puis le mascarpone. Remuez et servez sans attendre, accompagné d’une fine tranche de speck.

NB: le sel est volontairement absent de la recette, à cause du bouillon de volaille qui est déjà salé, et du Manchego qui va apporter pas mal de sel.

Le Salé

Cabillaud, beurre blanc safrané au cidre

IMG_4290

Voici une recette simple et pleine de saveurs, comme je les aime. Du cabillaud juste cuit au four, quelques pommes de terre grenaille, et un beurre blanc revisité au cidre et au safran.

La recette:

  • 600 g de dos de cabillaud
  • 500 g de pommes de terre grenaille
  • 2 échalotes
  • 20 cl de cidre brut
  • 100 g de beurre
  • 1 dosette de safran
  • fleur de sel et poivre du moulin
  • 3 brins de thym citron
  • origan
  • huile d’olive

Mettez les pommes de terre dans un casserole d’eau froide. Ajoutez une poignée de gros sel gris et cuire 15 minutes à partir de l’ébullition. Egouttez les pommes de terre.

Ciselez les échalotes, mettez-les dans une petite casserole, assaisonnez de sel et de poivre et versez le cidre. Portez à ébullition, et laissez réduire jusqu’à ce qu’il ne reste que l’équivalent d’une cuillère à soupe de liquide. Réservez.

Préchauffez le four à 210°C. Rincez le dos de cabillaud à l’eau froide, et essuyez-le avec du papier absorbant. Huilez une plaque allant au four, déposez le cabillaud dessus, assaisonnez avec un filet d’huile d’olive, 2-3 pincées de fleur de sel, du poivre du moulin, et de thym citron effeuillé.

Mettez les pommes de terre dans un saladier, ajoutez un filet d’huile d’olive, de la fleur de sel et un peu d’origan. Mélangez et déposez-les autour du cabillaud. Enfournez pour 10 minutes.

Pendant ce temps, terminez le beurre blanc: coupez le beurre bien froid en parcelles, remontez les échalotes en température à feu moyen, ajoutez le safran et remuer.  Puis ajoutez le beurre petit à petit et à feu très doux tout en mélangeant au fouet. Le beurre ne doit surtout pas fondre.

Il ne reste plus qu’à servir et à se régaler. La cuisson du cabillaud est parfaite, et le beurre apporte  une vraie touche d’originalité. J’ai adoré… Et vous?