L'ailleurs·Le Sucré

Bánh Gan (Flan vietnamien au lait de coco)

IMG_6087

Si j’étais un personnage célèbre, je serais Christophe Colomb

Si j’étais un pays, je serais le Vietnam.

Si j’étais une épice, je serais la badiane

Si j’étais une passion, je serais le voyage

Si j’étais un fruit, je serais la noix de coco

Si j’étais un dessert, je serais le Bánh Gan

Vous connaissez cette sensation où vos papilles sont comme neuves lorsqu’elles rencontrent une saveur inconnue, une texture nouvelle? Toutes leurs références s’ébranlent, elles sont un peu perdues, et cherchent des points de repère. La première bouchée vous surprend un peu, puis les goûts se diffusent. La seconde bouchée analyse un peu plus, et la troisième bouchée décide: j’aime ou je n’aime pas. J’adore cette expérience où je pars à la conquête de nouveaux horizons gustatifs! Et ce qui m’exalte encore davantage, c’est de penser que le voyage ne fait que commencer, et que les escales futures sont infinies. Larguons les amarres!

La recette:

  • 5 oeufs
  • 250 g de sucre de palme ou 180 de sucre roux
  • 400 ml de lait de coco
  • 1 tasse à expresso de café
  • 1 tasse à expresso d’eau
  • 1 càs de cacao en poudre
  • 2 étoiles de badiane
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 1 càs de farine de riz

Mettez le sucre de palme à fondre au micro-ondes dans un peu d’eau, ou directement dans le lait de coco si vous optez pour le sucre roux.

Rassemblez le lait de coco, le sucre et la badiane, et faites chauffer à feu doux sans faire bouillir. Arrêter le feu, couvrez et laissez infuser le temps de faire le reste.

Préchauffez le four à 200°C. Quand il est chaud, mettez votre moule à chauffez 10 minutes dans le four. Préparez un récipient plus grand avec de l’eau pour la cuisson au bain-marie.

Battez les oeufs en omelette avec le bicarbonate. Faites dissoudre le cacao dans la tasse d’eau. Ajoutez  la tasse de café et la tasse de cacao dans les oeufs battus. Mélangez et incorporez la farine de riz, et mélangez au fouet.

Passez l’ensemble au tamis et versez dans le lait de coco.

Sortez le moule chaud du four, enduisez-le d’huile neutre avec du papier absorbant (sans vous brûler). Versez immédiatement la préparation dans le moule. Cette opération va permettre d’obtenir des alvéoles dans de flan.

Déposez le moule dans le bain-marie, baissez le four à 160°C et enfournez pour 1 heure, et laissez refroidir dans le four éteint pendant 30 à 45 minutes.

Une fois refroidi, mettez le flan au réfrigérateur.

J’avoue que j’avais des doutes en réalisant cette recette. Le mélange de café, cacao, badiane, lait de coco, et la couleur pas très ragoûtante de la préparation m’effrayaient un peu. Mais en fait, j’ai vraiment apprécié ce flan. Le mode de cuisson fait qu’on obtient une double texture: le bas a vraiment la texture du flan, et le haut, plus compact, a un goût de coco plus prononcé. Quant à la badiane, elle apporte une saveur toute particulière qui s’équilibre bien avec le café et le cacao.

Conclusion: encore une belle découverte, comme je les aime!

Pour la petite histoire, Bánh Gan signifie littéralement gâteau foie, à cause de son aspect et de sa couleur…