Le Sucré

Tarte aux prunes

IMG_0451

 

Mon gentil prunier a été généreux cette année. Il m’a donné 2 beaux kilos de fruits. Oh, ça vous semble peut-être peu, mais il est encore jeune vous savez, et il s’est installé dans le jardin sans y être invité! Alors je lui en suis d’autant plus reconnaissante. Je l’ai déplanté, replanté, pour lui trouver une place de choix, et tous ces bouleversements ne l’ont pas perturbé apparemment.  Les bonnes pluies du printemps et la chaleur estivale ont satisfait son appétit, et ses jolis fruits acidulés ont ouvert le mien. Et quel plaisir que d’aller récolter soi-même ce que la nature nous offre, c’est toujours pour moi un petit moment de bonheur qui donne une autre saveur aux choses… Voilà qui suffit à faire d’une simple tarte quelques belles part de joie! Et ça, ça ne se refuse pas et ça se partage… Il en faut vraiment peu, très peu pour être heureux!

La recette:

Pour la pâte brisée:

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre pommade
  • 25 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 5 cl d’eau

Dans le bol du robot, versez la farine, le sel, le sucre et mélangez. Creusez un puits et ajoutez l’eau, l’oeuf et le beurre ramolli coupé en morceaux. Mélanger pendant quelques instants, jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Rajoutez un peu de farine si elle est trop collante, ou un peu d’eau si elle est trop sèche. Formez une boule, entourez-la de film alimentaire et réservez au frais une demi heure.

Pour la garniture:

  • 700 à 800 g de prunes ( reines claudes)
  • 1 càs bombée de farine
  • 50 de sucre semoule

Lavez et coupez les prunes en deux, et retirez les noyaux. Mélangez la farine et le sucre.

Préchauffez le four à 180°C.

Beurrez et farinez votre moule à tarte. Abaissez la pâte au rouleau, pas trop finement, car les fruits vont rendre du jus. Déposez-la dans le moule et piquez-la à la fourchette. Parsemez le fond de tarte du mélange sucre/farine, et répartissez-le de manière régulière.  Disposez les demi prunes faces bombées vers le haut, en les serrant bien. Coupez le reste de prunes en petites quartiers pour combler les trous. Saupoudrez de sucre, et enfournez pour 40 minutes environ, ou jusqu’à ce que les fruits soient dorés.

Publicités
L'ailleurs·Le Sucré

Bánh Gan (Flan vietnamien au lait de coco)

IMG_6087

Si j’étais un personnage célèbre, je serais Christophe Colomb

Si j’étais un pays, je serais le Vietnam.

Si j’étais une épice, je serais la badiane

Si j’étais une passion, je serais le voyage

Si j’étais un fruit, je serais la noix de coco

Si j’étais un dessert, je serais le Bánh Gan

Vous connaissez cette sensation où vos papilles sont comme neuves lorsqu’elles rencontrent une saveur inconnue, une texture nouvelle? Toutes leurs références s’ébranlent, elles sont un peu perdues, et cherchent des points de repère. La première bouchée vous surprend un peu, puis les goûts se diffusent. La seconde bouchée analyse un peu plus, et la troisième bouchée décide: j’aime ou je n’aime pas. J’adore cette expérience où je pars à la conquête de nouveaux horizons gustatifs! Et ce qui m’exalte encore davantage, c’est de penser que le voyage ne fait que commencer, et que les escales futures sont infinies. Larguons les amarres!

La recette:

  • 5 oeufs
  • 250 g de sucre de palme ou 180 de sucre roux
  • 400 ml de lait de coco
  • 1 tasse à expresso de café
  • 1 tasse à expresso d’eau
  • 1 càs de cacao en poudre
  • 2 étoiles de badiane
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 1 càs de farine de riz

Mettez le sucre de palme à fondre au micro-ondes dans un peu d’eau, ou directement dans le lait de coco si vous optez pour le sucre roux.

Rassemblez le lait de coco, le sucre et la badiane, et faites chauffer à feu doux sans faire bouillir. Arrêter le feu, couvrez et laissez infuser le temps de faire le reste.

Préchauffez le four à 200°C. Quand il est chaud, mettez votre moule à chauffez 10 minutes dans le four. Préparez un récipient plus grand avec de l’eau pour la cuisson au bain-marie.

Battez les oeufs en omelette avec le bicarbonate. Faites dissoudre le cacao dans la tasse d’eau. Ajoutez  la tasse de café et la tasse de cacao dans les oeufs battus. Mélangez et incorporez la farine de riz, et mélangez au fouet.

Passez l’ensemble au tamis et versez dans le lait de coco.

Sortez le moule chaud du four, enduisez-le d’huile neutre avec du papier absorbant (sans vous brûler). Versez immédiatement la préparation dans le moule. Cette opération va permettre d’obtenir des alvéoles dans de flan.

Déposez le moule dans le bain-marie, baissez le four à 160°C et enfournez pour 1 heure, et laissez refroidir dans le four éteint pendant 30 à 45 minutes.

Une fois refroidi, mettez le flan au réfrigérateur.

J’avoue que j’avais des doutes en réalisant cette recette. Le mélange de café, cacao, badiane, lait de coco, et la couleur pas très ragoûtante de la préparation m’effrayaient un peu. Mais en fait, j’ai vraiment apprécié ce flan. Le mode de cuisson fait qu’on obtient une double texture: le bas a vraiment la texture du flan, et le haut, plus compact, a un goût de coco plus prononcé. Quant à la badiane, elle apporte une saveur toute particulière qui s’équilibre bien avec le café et le cacao.

Conclusion: encore une belle découverte, comme je les aime!

Pour la petite histoire, Bánh Gan signifie littéralement gâteau foie, à cause de son aspect et de sa couleur…

Le Sucré

Cake à la banane et au beurre de cacahuètes

IMG_6039

Deux pauvres petites bananes s’ennuyaient dans leur saladier, un peu vieillottes, c’est vrai, au milieu de jolis kiwis et de pomelos plein de peps. Elles ne savaient pas que le pot de beurre de cacahuètes n’allait guère mieux et qu’il ne croyait plus à son salut… Et puis, soudain, tout ce petit monde s’est retrouvé écrasé, mélangé, sucré, enfariné, enfourné, pour se réincarner en un cake tout moelleux et bien bronzé, dégageant des arômes terriblement gourmands… La ménagère n’a pas su prendre son mal en patience, tant il était tentant de le tester tout de suite…

Bref, c’est aussi simple de vous dire que ce petit cake » impro-fond de frigo » est vraiment extra!!! La banane et le beurre de cacahuète s’entendent à merveille! C’est un vraie bonne surprise…Et l’ami Cahuète ne fait plus la tête!

La recette:

  • 3 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 60 g de beurre de cacahuètes
  • 120 g de farine de riz (ou de blé)
  • 1 càs rase de levure chimique
  • 2 bananes bien mûres
  • 50 g de beurre fondu

Blanchissez les oeufs avec le sucre. Ajoutez le beurre de cacahuètes et fouettez bien pour l’incorporer.

Ajoutez les bananes écrasées à la fourchette.

Mélangez la levure et la farine, ajoutez au mélange précédent en remuant.

Enfin, ajoutez le beurre fondu, mélangez, et versez le tout dans un moule à cake beurré.

Enfournez à 180°C pour 40 minutes.

Le Sucré

Cookies aux pralines roses

IMG_5918

Tout n’est pas rose, et c’est tant mieux… Imaginez un peu: des nuages en marshmallows, des champs de barbes à papa, et des arbres en guimauve… On finirait par voir rouge! Pourtant, par petites touches, le rose a ce côté enfantin, tendre et féminin qui donne de la douceur aux choses. Et quand la praline se pare de rose, la cuisine prend de jolies couleurs. Le temps d’un goûter bien croquant, baigné par le rire des bambins qui piaillent d’impatience,  on retombe un peu en enfance… Au risque de paraître un peu « cucul la praline », il ne m’en faut pas plus pour voir la vie en rose!

La recette:

Pour une quinzaine de cookies

  • 125 g de beurre ramolli
  • 90 g de sucre blond
  • 1 oeuf
  • 200 g de farine
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 150 de pralines roses

Mettez les pralines dans un sac congélation, et concassez-les à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Mélangez ensemble le beurre ramolli, le sucre et l’oeuf.

Ajoutez la farine et le bicarbonate, mélangez bien et ajoutez les 2/3 de pralines concassées. Remuez encore pour bien répartir les pralines dans la pâte.

Préchauffez le four à 160°C et recouvrez la plaque de papier sulfurisé.

Prélevez une grosse cuillère à café de pâte, roulez-la entre vos mains pour former une boule, aplatissez un peu avec la paume et parsemez le dessus de pralines concassées. Renouvelez l’opération en espaçant bien les cookies.

Enfournez pour 15 minutes et laissez refroidir les cookies sur une grille.

Le Sucré

Crumble Pie aux myrtilles

photo (6)

Elle est jolie Myrtille, un peu sauvage aussi… Mais quand elle s’invite à table, nos papilles s’émoustillent, c’est comme des bulles qui pétillent, des émotions qui s’entortillent… On voit tous les yeux qui scintillent quand arrivent dans les assiettes les petites baies aigrelettes, bien mal dissimulées sous leur chapeau croustillant. Elles se font discrètes les coquines, mais leur jus violine commence à se répandre, et les parfums qui virevoltent finissent de les trahir.

Elle est jolie Myrtille, un peu timide aussi… mais toujours épatante!

La recette:

La pâte sablée:

  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 125 g de sucre
  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre en parcelles

Mettez tous les ingrédients, dans l’ordre, dans le bol du robot, et mélangez avec la feuille jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien amalgamés. Puis formez une boule à la main. Mettez la pâte dans du film alimentaire et réservez au frais.

La garniture aux myrtilles:

  • 600 g de myrtilles fraîches (ou surgelées)
  • 100 g de sucre
  • 2 càs de maïzena

Rincez les myrtilles sous l’eau, puis séchez-les bien avec du papier absorbant. Mettez-les dans un saladier avec le sucre et la maïzena, et remuez délicatement.

La pâte à crumble:

  • 80 g de farine
  • 80 g de cassonade
  • 80 g de poudre d’amande
  • 80 g de beurre en parcelles

Dans un saladier, mélangez les éléments secs, puis incorporez le beurre en parcelles et mélangez du bout des doigts pour obtenir une texture sableuse pas trop fine.

Préchauffez le four à 175°C. Beurrez généreusement un moule à tarte.

Farinez le plan de travail et un rouleau à pâtisserie et étalez la pâte sablée. Déposez la pâte dans le moule, coupez le surplus de pâte, et piquez le fond avec une fourchette. Ajoutez les myrtilles, puis la pâte à crumble.

Enfournez pour 40 minutes, puis baissez le four à 150°C et poursuivre la cuisson 10 minutes de plus.

Laissez refroidir complètement avant de déguster ou de vous faire péter le ventre…

Le Sucré

Pain perdu tout simple

IMG_4421

Encore un dimanche pluvieux! Une belle occasion de traîner un peu au lit, de prendre le temps de sortir doucement du sommeil, puis s’étirer comme un chat avant de se retrouver en famille autour d’un joli brunch convivial…

Aujourd’hui, les gourmands ont carte blanche: des oeufs au goût de chacun(brouillés, coque, au plat), du bacon, des baked beans, du fromage de brebis, des carottes nouvelles fraîchement râpées, des jus de fruits frais, des viennoiseries, du melon, du bon pain frais et de bonnes confitures…De quoi satisfaire les appétits les plus voraces…

Et pourtant, j’ai une envie soudaine de régression, de retour en enfance, de saveurs oubliées… Je veux du pain perdu, tout de suite, maintenant, pour raviver les souvenirs d’antan!

La recette:

  • du pain rassis
  • 2 oeufs
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 20 cl de lait
  • 1 càc de fleur d’oranger
  • du beurre pour la cuisson

Coupez le pain en tranches de 1 cm environ.

Battez les oeufs en omelette avec le sucre vanillé, puis ajoutez le lait, la fleur d’oranger et remuez.

Faites chauffer le beurre dans une poêle, trempez les tranches de pain dans le liquide des deux côtés en les imprégnant bien, et faites dorer à feu moyen quelques minutes de chaque côté, jusqu’à ce que le pain soit bien doré.

Saupoudrez de sucre en poudre ou de sucre glace et dégustez sans attendre.

Le Sucré

Cookies au beurre de cacahuètes

IMG_4323

Ah, le beurre de cacahuètes… Sa couleur ambrée, son odeur si particulière, sa texture épaisse, son goût inimitable et sa richesse… nutritionnelle: 50 % de lipides et plus de 600 calories pour 100 g… ! Je le croise souvent au détour d’un rayon, je le regarde discrètement sans trop m’approcher, quelques fois je tente une approche courageuse, je le touche, je l’inspecte, je le prends, puis je le repose… Non! Je ne succomberai pas! Tu n’as pas le droit de séjour dans mon garde-manger! Vade retro Satanas!

Seulement voilà que j’en ai reçu dans la Eat Your Box du mois de Mars, je n’ai rien pu faire, il est entré malgré moi, je me suis retrouvée face à lui, faible et sans défense.

Du coup, j’ai réalisé de cookies aux pépites de chocolat, en remplaçant le beurre par du beurre de cacahuètes. Et je n’ai pas fait dans la demi-mesure. Le beurre de cacahuètes est bien présent, le chocolat aussi, est la texture est bien moelleuse. C’est comme ça que je les aime!

La recette:

Pour une quinzaine de cookies:

  • 1 oeuf
  • 130 g de sucre blond
  • 150 g de beurre de cacahuètes
  • 125 g de farine
  • 1 càc de levure chimique
  • 2 càs de crème semi-épaisse
  • 90 g de chocolat noir

Préchauffez le four à 160°C.

Dans un saladier, mélangez vivement au fouet l’oeuf et le sucre.

Ajoutez le beurre de cacahuètes, mélangez avec une cuillère en bois, puis ajoutez la farine et la levure.

Détendez la pâte avec la crème fraîche, hachez grossièrement le chocolat au couteau et ajoutez-le à la pâte. La pâte est dense et difficile à mélanger, n’hésitez pas à mettre « la main à la pâte ».

Recouvrez une plaque de papier sulfurisé, formez des boules de la taille d’une noix, déposez-les sur la plaque et aplatissez-les légèrement.

Faites cuire les cookies 15 minutes, et attendez quelques minutes avant de les mettre à refroidir sur une grille.

Le Sucré

Gâteau cocotte aux poires

IMG_5776

 

C’est encore la saison des poires d’hiver, alors profitons-en! La passe-crassane, juteuse et parfumée, révèle tous ses arômes dans ce gâteau bien moelleux, et plein, plein, plein de poires… Et puis c’est tellement facile! J’adore!

La recette:

On va utiliser un pot de yaourt pour mesurer les ingrédients.

  • 2 pots de sucre blond
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 pots de farine à levure incorporée
  • 3 oeufs
  • 1 brique (20cl) de crème semi-épaisse
  • 4 poires (passe-crassane)

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, fouettez ensemble les sucres et les oeufs. Ajoutez progressivement la farine, et enfin la crème fraîche.

Epluchez et coupez les poires en cubes, et ajoutez-les à la préparation.

Beurrez et farinez une cocotte ou un plat à soufflé, versez la préparation, couvrez, et enfournez pour 1 heure.

C’est aussi simple que ça et que c’est bon!!!

Le Léger·Le Sucré·Le Végétarien

Crème au chocolat comme une Danette®

IMG_5729

 

Voilà une bonne crème dessert, assez légère, pas trop sucrée, dont la texture est assez proche de celle de la célèbre Danette®. La recette est d’une simplicité enfantine, et très rapide à faire.

Sur la même base, on peut imaginer toutes sortes de déclinaisons, vanille, pistache, caramel…Je vais faire mes petites expériences et je reviendrai vous en parler… Mais place à la recette!

La recette:

Pour 5 pots de 100 g:

  • 50 cl de lait
  • 50 g de crème semi-épaisse
  • 20 g de maïzena
  • 30 g de cacao
  • 70 g de sucre blond (pour un dessert pas trop sucré, 80 à 90 g pour un dessert plus sucré)

Dans un saladier, tamisez la maïzena et le cacao en poudre.

Dans une casserole, rassemblez le lait, la crème et le sucre. Remuez bien, puis ajoutez la maïzena et le cacao tamisés. Mélangez bien avec un fouet pour dissoudre complètement tous les ingrédients.

Faites chauffer à feu moyen, en remuant sans cesse avec une cuillère en bois, jusqu’à ce que le liquide épaississe.

Passez au chinois si nécessaire et versez dans des pots à couvercles.

Mettez les crèmes au frais quelques heures avant de servir.

Idéal pour satisfaire une envie soudaine de chocolat, ou pour remédier rapidement à une panne de yaourts ou de crèmes desserts.

Le Sucré·Le Végétarien

Biscuits au son d’avoine

IMG_5392

Le petit déjeuner est un repas que j’aime particulièrement, et du coup j’éprouve un malin plaisir à me creuser les méninges pour essayer de varier le plus possible… Le réveil est moins difficile quand on sait que dans la cuisine, bagels, scones, pain frais, ou muffins sont prêts à être dévorés. Au menu du matin, des petits biscuits riches en fibres mais pauvre en graisses, pour bien commencer la journée. J’avais déjà réalisé cette recette, mais je l’ai légèrement modifiée, en supprimant le beurre que j’ai remplacé par de l’huile de noisette. C’est un régal: les biscuits sont croustillants, pas trop sucrés et plein de saveur!

La recette:

Pour une dizaine de biscuits:

  • 50 g de son d’avoine
  • 100 g de farine à levure incorporée
  • 50 g de farine de châtaigne
  • 50 g de sucre blond
  • 5 cl de lait
  • 2 càs d’huile de noisette

Dans un saladier, mélangez les farines, le son et le sucre. Puis ajoutez, le lait et l’huile de noisette. Mélangez à la main et formez une boule.

Mettre la pâte au frais pendant 1/2 heure.

Préchauffer le four à 180°C.

Etalez la pâte sur 1 cm d’épaisseur, et  taillez des ronds à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre.

Rassemblez les chutes de pâte et recommencez jusqu’à épuisement.

Enfournez les biscuits pour 20 minutes environ, et laissez-les refroidir sur une grille.

Comme ils se conservent très bien dans une boîte hermétique, je ne peux que vous conseiller d’en faire un peu plus, parce que, chez moi, ils ne font jamais long feu!